20 janvier 2014

Concert de l'Avant 2013

Discours du Président.

Chers amis … remerciements édiles, etc…

Et surtout, je vous remercie vous notre public d’être venu si nombreux ce soir, bravant les froidures, escaladant ou dévalant les marches de cette église Sainte Julienne agrippée à son rocher comme un refuge de montagne.  Vous êtes pour nous les héros de cette soirée qui ne pourrait avoir lieu sans vous !  En effet, les chœurs de l’Emulation, les musiciens de Scorzando, le chœur de Sainte Julienne, tous nos solistes, Margaret Scott, Joseph Gillet, les élèves du conservatoire ne seraient que de pauvres musiciens solitaires sans vous.  Que serions-nous en effet sans notre public ? De même, que seraient les compositeurs, même les plus géniaux, s’ils ne sont pas interprétés ?  Ne pas jouer la musique, c’est la condamner à l’oubli, à la pourriture des partitions moisies dans des greniers oubliés ! Chaque fois qu’un musicien touche son instrument, il participe à cette fabuleuse résurrection qui ne peut exister que s’il y a partage des plaisirs avec un public.  Nous sommes donc une fois de plus ce soir en train de tenter de réaliser cette alchimie mystérieuse, aidés de nos modestes moyens et de nos passions communes.  J’espère que lorsque nous nous retrouverons après le concert au bar à l’entrée de l’église, nous aurons vécu avec plaisirs ce moment du grand partage des frissons artistiques …

Je vous remercie en tout cas d’être là pour tenter de participer à nouveau à cette miraculeuse symbiose !   

Bon concert !

Raymond Collignon